La personne en situation d’handicap se définit dans sa difficulté à pouvoir se revendiquer en tant qu’ « être » dans des voies communes telles que le langage. De grosses difficultés de communication, d’expression de soi peuvent parfois engendrer des comportements inadéquats. L’atelier proposé est donc un lieu où les personnes peuvent s’exprimer en toute liberté au travers de techniques différentes. L’idée est qu’ils ne sentent pas « cadenassés » par notre réel et puissent laisser libre cours à leur imagination. Le dessin peut dans certains cas faire office de miroir, la personne découvre au travers de techniques ses capacités.


Cet atelier permet une mise en valeur d’une création brute et de lui trouver une esthétique propre.

Les créations sont individuelles et/ou collectives suivant les projets.

Au sein de l’atelier, l’encadrement est individualisé en fonction des personnalités, des besoins et des capacités de chacun. Partant de ce qu’ils connaissent ou aiment, l’atelier permet de faire évoluer les créations.


Le choix des techniques ont énormément d’importance. Cela favorise et appuie davantage l’expression et le contenu de l’image. Celle-ci devient davantage signifiante.


Les techniques élargissent donc les moyens de faire et de dire les choses : les contenus, les idées…

Un des objectifs est l’ouverture à la culture, au travers des expositions mais aussi d’ouvrages de référence afin d’élargir les connaissances, les compétences.


De manière générale, l’atelier permet d’améliorer la dextérité, la coordination, la compréhension (maîtrise des étapes).


Utilisation du pastel sec : travail par le toucher, les doigts deviennent des « outils ». Ce médium fonctionne particulièrement bien avec des personnes de niveau plus bas.

Utilisation du pastel gras : travail plus expressif et impulsif. Les personnes peuvent appuyer, mettre leur force sur le dessin.

Utilisation du crayon gris : travail sur le trait, sur l’écriture personnelle.

Utilisation de peinture : aplats de gouache ou recherche de textures obtenues par l’application épaisse de peinture afin d’obtenir différentes textures et qui, une fois « sèches » peuvent de nouveau faire appel au toucher.


Copyright Institut bon pasteur A.S.B.L. 2012


Les œuvres des résidents sont exposées ici (suivez le lien)

Home news Historique projet pédagogique ateliers Les spécialistes esat contact situation évènements liens galerie Expo videos Brochure coxinus