En 1954, il est agréé par l’Etat et s’agrandit encore par la construction en 1966 d’une salle de gymnastique et d’une plaine de jeux.


C’est dans les années 1970, que se fait sentir le manque de religieuses, il est alors  décidé de confier l’A.S.B.L. à un pouvoir organisateur laïc, mais d’obédience chrétienne.

Monsieur  Gérard Canivet sera dès  ce moment le président du Conseil d’Administration et un des acteurs principaux du devenir de l’Institution.



La loi de 1978 sur l’emploi ne permet plus aux jeunes femmes, formées en ce sens, d’être placées en service dans des familles dès leur majorité, majorité de plus qui se voit passer de 21 ans à 18 ans.

 

Ces jeunes femmes, d’origine française, dont la prise en charge était jusque là assurée par la DASS, voient leur nombre diminuer, alors que des locaux restent vides et que le personnel est en nombre. Cependant un petit groupe d’une cinquantaine de jeunes femmes restent et aucune solution n’existe.


Trois problèmes se posent au CA : que vont devenir ces jeunes  femmes une fois leurs 18 ans atteints ? Qu’en sera-t-il de ces bâtiments ? Que va devenir le personnel ? Il s’agit de ne pas renvoyer ces jeunes femmes en terrain inconnu et sans aptitudes pour une plus grande autonomie.





Copyright Institut bon pasteur A.S.B.L. 2012


5.jpg 6.jpg 7.jpg 8.jpg
Home news Historique projet pédagogique ateliers Les spécialistes esat contact situation évènements liens galerie Expo videos Brochure coxinus Presse